Synopsis fr

Creative Havens: Syrian Artists And Their Studios 

Un coup d’œil privilégié et sans précédent sur la vie et les ateliers d’artistes syriens contemporains.

De Vinci à Louay Kayali, les artistes ont toujours investi leurs personnalités dans l’environnement dans lequel ils ont travaillé. Bien que de nombreux artistes aujourd’hui aient abandonné l’atelier modèle en faveur de nouveaux modes de travail offerts par les nouvelles technologies, l’espace de l’atelier, qui souvent contient des traces visibles de brillance artistique, de labeur et de tourments, reste une fenêtre ouverte sur l’âme créative de l’artiste. Il donne aussi un aperçu sur des méthodes et des approches très différentes. Dans le monde moderne, le studio est devenu une plate-forme d’observation de la vie environnante, un centre de création pour l’expérimentation, s’étendant fréquemment au-delà des limites d’une pièce individuelle ou même d’un espace plus spacieux. Si l’atelier d’aujourd’hui peut être tout aussi bien un ordinateur portable qu’un laboratoire, une usine, un hangar, un abri de jardin ou encore une cuisine, il reste néanmoins un prisme à travers lequel il est possible d’explorer la notion de créativité. Dans certains cas, il est même devenu un refuge.

‘Creative Havens: Syrian Artists And Their Studios’ est un projet qui nous donne un rare accès aux ateliers des artistes syriens contemporains les plus intéressants, – ou artistes d’origine syrienne –, vivant et travaillant aujourd’hui à la fois en Syrie et à l’étranger. Il fournit un convaincant aperçu de derrière les coulisses sur leurs processus artistiques : un instantané de créativité extrême, d’expérimentalisme passionné, et parfois aussi de chaos.

‘Creative Havens’ présentera 100 artistes syriens (que nous allons interviewer progressivement au fil du temps), des plus célèbres aux nouveaux talents plein d’avenir, et offre un régal visuel en photographie et vidéo, tout en suivant chaque artiste à travers leurs routines de travail. Omar Al Akhras, Khaled Takreti, Manhal Issa, Khaled Youssef, Kazem Khalil, Samer Tarabichi, Rashwan Abdelbaki, Eman Nawaya, Tarek Tuma, Valia Abou Alfadel, Boutros Romhein, Elias Naman… la liste est longue.

Si être en présence d’un artiste célèbre est une expérience exaltante, découvrir les sanctuaires les plus intimes de nouveaux artistes talentueux l’est bien davantage. ‘Creative Havens’ ouvre les portes normalement fermées au public, invitant l’enchantement, la curiosité, et parfois même un peu la controverse. La question à savoir ce que font réellement les artistes dans leurs studios a toujours intrigué la plupart d’entre nous, ‒ ce processus alchimique mystérieux de la transformation de la materia prima en or, ou du moins en quelque chose de commercialisable dans le monde volatile actuel de l’art. Les collectionneurs se sentent honorés, lorsqu’ils sont invités à entrer dans un atelier d’artiste pour la première fois, le mythe autour de ce lieu secret, ‒ ce havre de la création, ces graines d’innovation ‒, est immense.

Le site Internet regorge de photos et de films vidéo élaborés et spécialement commandités, – portraits, artistes au travail, lieux d’inspiration, environnement de l’atelier –, et d’interviews vivifiants. Les artistes, non seulement ouvrent les portes de leurs ateliers, mais aussi accordent accès à leurs pensées. Ils expriment leurs opinions sur tous les aspects de l’art syrien contemporain, peignant ainsi une image vivante de ce que signifie être un artiste syrien aujourd’hui.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s